Home ] [ Ambre Balte ] Baltic Amber ] Pagina principale 1 ]                      

Ambre Balte


INSTRUMENTS AMBRE
DATABASE
PHOTOS
DOCUMENTA
FLORA
LIENS
AUTRES COLLECTIONS
PLAN DU SITE
         

 Collections  Rocchini Dumas - Almenno San Bartolomeo (Bg) Italie Gianfranco Rocchini:  grocchini@inwind.it

- Introduction -  Mise  à jour le  14/08/2017
- Brèves notes sur l'ambre de la Baltique -
 - Livres Nouveautés -
 
Les inclusions publiées font parti de la collection Rocchini Dumas; le contenu et les photos peuvent être utilisées librement.

- Autres Collections:  Médecine Anciens Instruments  Membre de l’Association Européenne Des Musées d’Histoire des Sciences Médicales - A.E.M.H.S.M - Paris.
 - Nouvelle page -  Informations

                                                   

 


Introduction
En novembre 1989 ma femme et moi étions en voyage à Pavie.

En visitant le château des Visconti nous sommes tombés incidemment sur une exposition intitulée "Tesori di Lituania": ce fût mon premier approche avec l'ambre de la  Baltique et le début de ma collection.

Les premiers temps, pris d'enthousiasme j'achetais   toutes les pièces qui me venaient offertes sans trop regarder au contenu, aujourd'hui je suis devenu plus sélectif, avant tout pour éviter d'inutiles doubles exemplaires (bien que chaque exemplaire soit unique et irrépétible) mais également à cause du coût élévé que l'ambre a atteint actuellement.

Mes fournisseurs habituels sont des Polonais qui viennent souvent en Italie; leur ambre est brut ou demi-travaillé et c'est celui que je préfère parce qu'il n'a pas subi de traitement thermique.

De plus, une ou deux fois par an à Paris, je rencontre des commerçants russes de Kaliningrad; ils ont toujours de l'ambre très intéressant et coûteux, malheureusement toutes leurs pièces ont été traitées par la chaleur pour en augmenter la transparence au détriment de certaines inclusions qui sont souvent totalement détruites.

Actuellement ma collection compte environ 1000 pièces; elle contient beaucoup de diptères (insectes les plus communs dans l'ambre baltique) mais aussi un bon nombre d'exemplaires assez rares et interessants: certains d'entre eux sont visibles dans la page de la galerie photo.

Le but de cette pubblication est de stimuler la curiosité de ceux qui la visitent et de leur donner envie de commencer une collection, puis de contacter d'autres personnes intéressées à l'argument pour échanger des idèes et des informations et même pour satisfaire le peu d'exhibition cachée dans le subconscient de chaque collectioneur.


Brèves notes sur l'ambre balte
Résine sortie d'un arbre de mon jardin....  dans 30-40 millions d'années elle sera peut-être transformée en ambre....

Je me limite à quelques notes informatives renvoyant qui veut approfondir l'argument au paragraphe " sites web dédiès à l'ambre" ou il trouvera les adresses de sites très documentés.

L'ambre de la Baltique est une résine qui s'est écoulèe il y a 30 - 40 millions d'années d'un arbre aujourd'hui disparu: le Pinus Succinifera (succinum est l'ancien nom latin de l'ambre, electrum le nom grec); cet arbre vivait dans des terres maintenant envahies par la mer.  

 
Magnus Olaus - Histoire des pays septentrionaux - Paris 1561
Ambre brut avec des incrustations marines
Enseveli sous des couches de terre et de sable, aujourd'hui il  réapparaît à la lumière quand de violentes tempêtes, l'arrachant au fond marin, le font poindre. (Son poids spécifique est compris entre 1,05 et 1,10). L'ambre  est alors libéré de sa gangue et remonte par thixotropie à la surface et va se déposer sur les plages où depuis des centaines d'années les habitants le recueillent  pour le vendre.

Vers la fin des années 1600 ont été découverts d'importants gisements d'ambre à l'intérieur des terres baltes; aujourd'hui ils sont encore exploités et ils fournissent grand partie de l'ambre commercialisé.

Il est très tendre, sa dureté est de 2,5 environ de l'échelle de Mohs, il est donc facile à travailler, pour cette raison il à été utilisé pour sculpter de petits objets et de précieux bijoux dès la préhistoire.

Depuis toujous on lui a attribué des propriétés magiques et thérapeutiques sourtout pour certaines des ses mystérieuses qualités comme la capacitè d'attirer des poils et des fils de laine si on le frotte (alors on ne connaissait pas les principes de l'électrostatique) et l'inexplicable présence de fragments de plantes et de minuscules insectes.

Beaucoup de ses mystères ont été dévoilés; cependant, aujourd'hui encore, il est objet de superstition: il est utilisée dans le traitement de l'impuissance (il suffit de la garder dans la poche!!!), dans les troubles du système nerveux et de l'appareil digestif et dans certaines crêmes de beauté.

Son utilisation dans la fabrication de fume-sigarettes et de pipes dérive d'une antique croyance arabe selon laquelle l'ambre empècherait la transmission de maladies contagieuses qui auraient pu se diffuser à travers l'utilisation en commun du narghileh.

Après la sortie du film "Jurassik Park" l'ambre a connu une nouvelle mode et un nouvel intérêt scientifique surtout à cause des  inclusions qui permettent d'approfondir la connaissance de l'évolution et du développement des êtres vivants.

Le titre du livre de David Grimaldi directeur de l' American Museum of Natural History "Amber, Window to the Past" synthétise très bien le contenu émotionnel et scientifique de cette "pierre chaude": à travers cette fenêtre on peut revivre les drames des petits insectes emprisonnés; on peut également connaître leurs habitudes, le milieu dans lequel ils vivaient, la végétation, le climat et avec l'aide de la fantaisie on peut immaginer et reconstruire ce monde antique si lointain.

 


Livres Nouveautés
           AMBRA - il fascino di una gemma tra mito, scienza e vanità  
          DSCN3062.JPG (73550 byte)
          DSCN3056.JPG (73125 byte)
          DSCN3063.JPG (73711 byte)
          DSCN3059.JPG (49627 byte)
          DSCN3065.JPG (49678 byte)
          DSCN3060.JPG (60463 byte)

 Un nouveau livre sur l'ambre vient de sortir (Mai 2007).

Très soigné dans la présentation typographique, sa première partie traite des origines et  des propriétés de l'ambre, la deuxième offre au lecteur de splendides images d’objets, de bijoux et d'inclusions fossiles.

Le volume, format 24,5x 28 cm contient 128 pages avec 140 photos couleurs dont  68 de grand format proposées par ROBERTO APPIANI

Les auteurs de chaque  sections sont :

ENRICO TREVISANI (Museo Civico di Storia Naturale di Ferrara)

EUGENIO RAGAZZI (Dipartimento di Farmacologia e Anestesia , Università di Padova)

GUIDO ROGHI (Istituto di Geoscienze e Georisorse – CNR Sezione di Padova.)

ATTILIO MASTROCINQUE ( Università degli Studi di Verona)

MURIZIO BUORA ( Unità Organizzativa Musei di Storia e Arte, Comune di Udine)

Le livre coordonné par Enrico Trevisani avec la protection du Museo Civico di Storia Naturale di Ferrara est publié par les Editions Minerva et il est en vente au prix de  25,00 €

Pour l'achat s’adresser à :

Museo Civico di Storia Naturale di Ferrara - via Filippo De Pisis 24 - 44100 Ferrara - Italie

Email : museo.storianaturale@comune.fe.it

Call Center +39 0532 209


 

L’AMBRA FARMACO SOLARE – Livre très intéressant sur l'ambre et son utilisation en médecine. Son auteur Prof. Eugenio Ragazzi eugenio.ragazzi@unipd.it, un des plus grands expert d'ambre italiens, unit la passion pour cette magique "pierre" à sa compétence pharmacologique. Il enseigne à l'Université de Padoue (Italie).